Imaginarium-Forum des mondes imaginaires

Le forum des mondes imaginaires.Un lieu pour les fans de Science Fiction, de Fantasy et de Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cycle : Le soldat chamane - HOBB

Aller en bas 
AuteurMessage
Loba
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 21/01/2008
Age : 37
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   Dim 27 Jan - 16:01

tome 1 : La déchirure

tome 2 : le cavalier rêveur

Tome 3 : le fils rejeté

tome 4 : la magie de la peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lobafantasy.over-blog.com/
Loba
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 21/01/2008
Age : 37
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Re: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   Dim 27 Jan - 16:18

tome 1 La déchirure



Par son rang de naissance, Jamère est promis à une brillante carrière militaire. Son père, le colonel Burvelle, anobli par le roi sur le champ de bataille, n'a pas attendu qu'il ait atteint l'âge d'intégrer l'école militaire pour lui imposer une discipline de fer et lui inculquer les rudiments de son éducation martiale. Mais que doit-il penser lorsque son père le confie aux soins d'un inquiétant guerrier nomade, un chamane qui l'entraîne dans un rêve dont il ressortira changé à jamais ? Car Jamère a beau essayer de toutes ses forces d'enfouir ce souvenir au plus profond de lui-même, sa compréhension du monde a été altérée. Appartient-il encore à la culture rigide dont il est issu, ou bien à cette nature primitive et puissante qu'il sent s'exprimer sous le vernis social ?
*****************

Voilà un autre des cycles de Robin Hobb, une des plus célèbres écrivains de fantasy actuelle.
D'elle, j'ai déjà lu ses autres cycles (L'assassin royal, Les aventuriers de la mer, Le cycle de Ki et Vandien, ....), donc les points de comparaisons vont être obligatoires.

Tout d'abord, comme dans ses autres cycles , nous sommes dans un monde qui repose sur la féodalité avec la présence d'un roi, d'une noblesse et de sous-castes. Mais contrairement aux autres cycles, ce féodalisme s'apparente plus aux siècles des Lumières. En effet, il y a la présence d'armes à feu, mais surtout on sent que la noblesse est sous le joug de la royauté, comme un certain absolutisme royal. D'ailleurs, on a le clivage noblesse de rang et noblesse d'épée. Le héros est issu de cette dernière : son père a été annobli pour faits de guerre.

Donc nous sommes bien loin d'espaces s'apparentant aux Six Duchés.

Ensuite, aux niveaux des personnages : Jamère est un garçon que l'on a envie de secouer. Je trouvais que Fitz subissait le cours des évènements, mais à côté de Jamère, Fitz est un mec qui prend des initiatives lol. En effet, Jamère regarde les années passer sur lui sans grande conviction. Il raconte sa vie du quotidien, qui est assez plate. jusqu'au jour, où son père lui donne comme maître d'apprentissage un nomade assez spécial. Ce type est dangereux et va exercer sur Jamère un certain pouvoir, une emprise sous des pouvoirs chamaniques. On sent un brin de révolte chez Jamère mais qui s'éteint très vite.

Après on le suit dans son apprentissage de sa vie militaire. Et là, pareil, il subit les évènements. On le voit même hésiter pour donner sa camaraderie. Il préfère que ce soit les autres qui choisissent pour lui.
Bref, pour l'instant, je trouve que c'est un personnage assez insipide. Surtout que ce fait est réhaussé par l'utilisation de la première personne du singulier. On a l'impression d'une biographie.

Il y a peu d'actions et les passages chamaniques ne m'ont pas paru d'une très grande subtilité. C'est beaucoup en surface, très peu en profondeur.

Par contre, j'aime bien l'aspect "racisme" de ce livre, que l'auteur met en avant dès les premières lignes.

Pour l'instant, je ne me suis pas attachée à JAmère et son histoire. J'attend de voir ce que cela donne dans la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lobafantasy.over-blog.com/
Val
Admin
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2008
Age : 46
Localisation : Aux frontières du réél

MessageSujet: Re: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   Dim 27 Jan - 16:58

Le résumé est pourtant très alléchant.
Mais comme tu dis, peut être que la suite sera plus "entraînante"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hydromielle.over-blog.com
Harmonie

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 29/01/2008
Localisation : Devant mon écran, évidemment !

MessageSujet: Re: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   Mar 29 Jan - 19:59

Je partage l'avis de Loba pour le premier tome, et ça ne s'améliore pas vraiment pour le deuxième. Je n'ai pas lu la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapientia.amanda.est.over-blog.com
lanfear

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   Mer 30 Jan - 11:49

Dommage ! Pourtant l'Assassin Royal est vraiment excellent et j'ai entendu beaucoup de bien des Aventuriers de la mer. Elle peut pas toujours être au top !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val
Admin
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2008
Age : 46
Localisation : Aux frontières du réél

MessageSujet: Re: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   Ven 15 Fév - 13:02

J'avais un peu peur de me lancer dans ce nouveau cycle je dois bien l'avouer....

Echaudée par "Le Dieu dans l'ombre" et "Le dernier magicien" qui m'avait carrément déçu, je n'osais pas relire du Hobb, me disant que de toute façon, elle avait tout donné dans "L'assassin royal".

Puis bon, le résumé de celui me plaisait énormément.

Avec "Le soldat Chamane", Robin hobb change complètement de trame de fond. Adieu le monde plutôt du moyen âge de l'Assassin Royal et bonjour le monde un peu plus moderne.
Moderne sans être contemporain pour autant.

Elle place toujours son roman dans un monde à part. Mais celui ci utilise un peu plus de "choses" de notre monde actuel.

J'ai également retrouvé son style d'écriture, sa façon de présenter les choses.

Et j'avoue qu'au tout début du livre, je me suis régalée. Voir même je frétillais tellement j'étais contente de retrouver l'auteur dans ce qu'elle écrit de mieux.

Mais tout a fini par retomber.

Je suis passée de l'histoire bien prenante d'un petit garçon, décrit fort bien, à quelque chose de lourd. De long. D'ennuyeux.

Très vite en fait, tout est retombé. La deuxième partie du livre est d'une longueur épuisante.

Qui n'a eu pour effet que de me faire regarder Jamère avec beaucoup de recule. Quelque chose en court de route s'est mal goupillé, je ne sais pas.

Il manque quelque chose, une étincelle. Un petit truc. En fait, les promesses du résumé au dos du livre, ne sont absolument pas au rendez-vous dans le roman lui même.

Alors peut-être que là aussi, ce premier tome sert à mettre en place la trame de l'histoire. Je lirais donc le second tome en espérant vraiment beaucoup de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hydromielle.over-blog.com
Val
Admin
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2008
Age : 46
Localisation : Aux frontières du réél

MessageSujet: Re: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   Mer 4 Juin - 16:54



Le cavalier rêveur - tome 2

A la prestigieuse école de cavalerie, d'incessantes rivalités opposent les fils de l'ancienne aristocratie aux jeunes de la nouvelle noblesse. Issus de la seconde catégorie, Jamère et ses amis paient les pots cassés d'une politique qui ne les favorise pas. Le jeune homme doit par ailleurs supporter les apparitions de plus en plus fréquentes de la femme-arbre dans ses rêves, qui attise les flammes de son conflit intérieur. Doit-il sa loyauté à la société rigide dont il est l'enfant ou à la nature et à la magie ancienne qui l'attirent inexplicablement ? Et ce n'est pas la rencontre avec son originale cousine, Epinie, qui l'aidera à répondre à cette question...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De retour dans l’un des univers de Robin Hobb.

Reste à savoir dans quel époque elle a choisi de planter son épopée, parce que là, j’avoue que je suis un peu perdue.

Il y a la présence forte de la magie et il s’agit donc d’un monde « fantasy », mais ce monde est bien plus moderne que celui de « Ki et Vandien » ou encore de « L’assassin royal ».

Ici les gens prennent leur petit déjeuner en lisant le journal, il y a des stations de fiacres comme des stations de taxis, une école, des vélos etc…. on pourrait presque se croire au tout début du siècle.

La magie est bien plus présente que dans le volume précédent.

J’ai trouvé la femme arbre repoussante, mais la magie dont elle est entourée plutôt accrocheuse.
Le passage de Jamère dans le monde des morts est un moment fort du livre.

Et les séances de spiritisme que Jamère, Spic et Epinie ont fait sont révélatrices d’un pouvoir médiumnique latent chez Epinie.

Epinie est l’un des personnages les plus forts en caractère de ce livre.

Voilà une jeune fille qui a tout de la sale gamine capricieuse, mais qui se révèle tout simplement être une jeune fille de caractère. Douée d'esprit rebelle, de répartie et d'une personnalité attachante. Elle ne se laisse pas faire et compte bien, contrairement aux filles de son âge, apprendre tout ce qu’un homme doit savoir. Mais par-dessus tout, ce qu’elle veut, c’est choisir elle-même son mari. Hors de question pour elle de se laisser « vendre » par sa mère au parti le plus intéressant. Bien en avance sur son époque, elle veut un mariage d’amour et non un mariage de raison et de statut social.

Au premier abord, elle semble plutôt entrer dans la catégorie « un corps bien fait sous une tête bien vide », mais se révèle pleine de bon sens et prend en maturité face à la peste.

Jamère lui est parfois bien agaçant. J’ai souvent eu le sentiment qu’il agissait un peu comme un poltron ou un naïf. Il n’ose rien dire, rien faire et reste enfermé dans des idées bien arrêtées sur comment il faut agir, ce qu’il faut respecter.

J’ai cru hurler lorsqu’il s’est rendu compte, grâce ça Epinie, que oui, une femme peut penser par elle-même. Oui une femme peut avoir envie de choisir son mari et d’être amoureuse. Oui une femme peut avoir envie de savoir compter. Et non une femme n’est pas comme un chien docile.

Voir tous ces élèves subir tant de brimades et d’injustices à l’école sans broncher m’a un tantinet agacé également. Le colonel Stiet est un homme stupide et son fils un crétin, tout deux ne sont que jalousie et mépris.

Malgré un premier tome un peu pénible et poussif, j’ai l’impression que finalement, ce cycle pourrait réserver quelques surprises.

Ce second volume est bien plus prenant et haletant.

Il se passe des choses, il bouge, contrairement au premier, qui donnait plutôt le sentiment de ne servir à rien ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hydromielle.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cycle : Le soldat chamane - HOBB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cycle : Le soldat chamane - HOBB
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robin Hobb: le soldat chamane
» Hobb Robin - Le fils rejeté - Le soldat chamane T3 (spoilers dans le résumé)
» Hobb Robin - La déchirure - Le Soldat Chamane tome 1
» [Hobb, Robin] Le soldat chamane - Tome 1: La déchirure
» [Hobb, Robin] Le soldat chamane - Tomes 3 à 5 (Intégrale 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium-Forum des mondes imaginaires :: FANTASY :: High fantasy-
Sauter vers: